Ô Boulot : l’expo qui repense le travail

Un article de Rémi Lévêque pour Usbek & Rica pré­sente l’exposition « Ô Boulot », à décou­vrir au MAIF Social Club à Paris jusqu’en avril.

Bientôt, la robo­ti­sa­tion et le numé­rique, cou­plés au dés­in­té­res­se­ment crois­sant pour cer­taines caté­go­ries pro­fes­sio­nelles modi­fie­ront consi­dé­ra­ble­ment le monde du tra­vail tel que nous le connais­sons. Pour ne rien arran­ger, selon une autre étude relayée par The Guardian, la robo­ti­sa­tion per­met­trait de réduire de 90 % le coût du tra­vail d’un sala­rié, quand la délo­ca­li­sa­tion dimi­nue ce coup de « seule­ment » 65 %.

En s’appuyant sur ce constat, le Maif Social Club, espace pari­sien de « ren­contre artis­tique et socié­tale », pro­pose de décou­vrir jusqu’au 28 avril 2018 une réflexion artis­tique sur la façon dont nous tra­vaille­rons demain.


Illustration : © MAIF.

Une réponse à “Ô Boulot : l’expo qui repense le travail”

  1. […] Ô Boulot : l’expo qui repense le tra­vail […]

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.