« Revenu universel de base » : promesses et réalités, dans la revue Intereconomics

Middle age money

Traduction d’un article de Kate McFarland initialement publié sur Basic Income News.


La revue de politique européenne Intereconomics a consacré la section « débat » de son numéro de mars-avril 2017 à cinq courts articles sur le revenu de base (« Revenu universel de base » : promesses et réalités) [en anglais]. 

L’introduction de la rubrique annonce que « la mise en place concrète [d’un revenu de base] est tout sauf triviale. La question du financement n’a pas reçu de réponse réaliste, et tant qu’une solution viable n’est pas trouvée, un revenu de base n’est tout simplement pas faisable ». Plusieurs des articles suivants sont également sceptiques sur la possibilité de financer durablement un revenu de base, comme « Les bases d’un revenu de base » (disponible en ligne [en anglais]) par John Kay de l’université St John d’Oxford ; « Le financement d’un revenu de base et la répartition des revenus : les questions irrésolues » par Heiner Flassbeck de Makroskop ; ou encore « Revenu universel de base : rêves d’un paradis vain » par Hilmar Schneider de l’Institut économique du travail.

À l’inverse, Thomas Straubhaar de l’université de Hambourg défend le revenu de base dans son article « Des aspects économiques d’un revenu de base universel ». Il qualifie l’idée de « meilleur pré-requis socio-politique à la “prospérité de chacun” au 21ème siècle ». Enfin Olli Kangas, Miska Simanainen et Pertti Honkanen, membres de la Kela (institution finlandaise d’assurance sociale), discutent des avantages et inconvénients d’un revenu de base partiel en Finlande dans « Le revenu de base dans le contexte de la Finlande ». Leur conclusion stipule : « il y a des arguments forts aussi bien en faveur que contre le revenu de base. Malheureusement, les faits concrets sont encore trop peu nombreux. L’expérience finlandaise espère améliorer cela ».


Relu par Genevieve Shanahan.

Illustration : CC BY-ND 2.0 Josey Showaa.