Comment un revenu de base pourrait renforcer la communauté dans une ère d’invidualisme, par Max Harris et Alexander E. Kentikelenis

Traduction d’un article de Kate McFarland ini­tia­le­ment publié sur Basic Income News.


Max Harris and Alexander E. Kentikelenis, cher­cheurs à l’université d’Oxford, ont publié un court essai trai­tant des pos­sibles effets du reve­nu de base sur la socié­té.

Ils s’intéressent par­ti­cu­liè­re­ment à l’influence d’un reve­nu de base sur « le sen­ti­ment de fra­ter­ni­té et de vie en com­mu­nau­té », en illus­trant de quelle manière la mesure pour­rait favo­ri­ser ou au contraire réduire la soli­da­ri­té.

D’un côté, un reve­nu de base pour­rait réduire l’implication sociale de cer­tains indi­vi­dus, s’ils uti­lisent cette sécu­ri­té finan­cière et la liber­té asso­ciée pour des actions indi­vi­dua­listes plu­tôt que col­lec­tives, dété­rio­rant ain­si les liens sociaux rela­tifs au tra­vail. À l’inverse, la liber­té octroyée par un reve­nu de base pour­rait per­mettre aux indi­vi­dus davan­tage d’interactions sociales, en rédui­sant leur temps d’emploi qui les isole de leur famille, de leurs amis, et d’éventuels par­te­naires de pro­jets col­lec­tifs.

En conclu­sion Harris et Kentikelenis avancent que « fina­le­ment, sui­vant que l’on consi­dère que l’individualisme soit pro­fon­dé­ment ancré ou non dans notre socié­té, on va pen­ser qu’un reve­nu de base rédui­rait ou ren­for­ce­rait la soli­da­ri­té ».

Kentikelenis est cher­cheur asso­cié en poli­tique et socio­lo­gie à Oxford. Il s’intéresse à la poli­tique éco­no­mique, à l’étude des orga­ni­sa­tions, à la san­té publique, et au déve­lop­pe­ment inter­na­tio­nal.

Harris est pro­fes­seur asso­cié de droit à l’université d’Oxford. Il est coau­teur avec Sebastiaan Bierema d’un article trai­tant de la fai­sa­bi­li­té d’un reve­nu de base uni­ver­sel en Nouvelle‐Zélande, pour la com­mis­sion « l’avenir du tra­vail » du Parti Travailliste néo‐zélandais. Son der­nier ouvrage, The New Zealand Project, publié par Bridget Williams Books en avril 2017, avance le reve­nu de base au même titre que d’autres mesures pos­sibles pour le pays.

Lire l’article en ligne [en anglais] :

Max Harris and Alexander E. Kentikelenis, « How a basic income could help build com­mu­ni­ty in an age of indi­vi­dua­lism », The Conversation, 5 avril 2017.


Édité par Cameron McLeod.

Illustration : CC0 1.0 Wil Stewart.