Catégories
Société

L’uberisation met en danger la vie des travailleurs

Une tribune de Fabien Benoit illustre la réalité du travail à la tâche réalisé dans des conditions de précarité et de dangerosité extrêmes, au service de grandes plateformes qui ont émergé avec le numérique.

Fabien Benoit, dans Usbek & Rica :

La précarisation et la mise en danger des travailleurs ne se limitent pas aux coursiers à vélo. Les 15 et 16 juillet dernier, plusieurs milliers d’employés d’Amazon se sont mis en grève pour dénoncer leurs conditions de travail et la faiblesse de leurs salaires. Le syndicat britannique GMB évoque ainsi un « traitement inhumain », où les employés, soumis à des cadences infernales, sont souvent contraints d’uriner dans des bouteilles faute d’avoir le temps d’aller aux toilettes. Il rappelle aussi que ces trois dernières années, des ambulances ont été appelées plus de 600 fois en Angleterre pour évacuer des travailleurs ayant fait des malaises sur leur lieu de travail. « Personne ne devrait craindre de quitter son travail dans une ambulance » déclare le syndicat qui a lancé une campagne « Amazon workers are not robots ».

Une tribune de Fabien Benoit illustre la réalité du travail à la tâche réalisé dans des conditions de précarité et de dangerosité extrêmes, au service de grandes plateformes qui ont émergé avec le numérique.

Source. Illustration : Usbek & Rica.

Partager

Commentaires