Revenu de base : pourquoi 13 départements veulent l’expérimenter

Un article d’Alexandre Poussart pour Public Sénat résume l’initiative actuelle de 13 dépar­te­ments en faveur d’un reve­nu mini­mum.

Plusieurs scé­na­rios ont été avan­cés par les élus dépar­te­men­taux. Ce reve­nu de base fusion­ne­rait au mini­mum l’actuel RSA et la prime d’activité (545 euros). Ce reve­nu pour­rait éga­le­ment inté­grer l’allocation loge­ment. « Ce scé­na­rio aurait le mérite de sim­pli­fier toutes les aides sociales et de leur don­ner plus de visi­bi­li­té », note Michel Amiel, séna­teur (LREM) et ancien membre de la mis­sion d’information sur le reve­nu de base menée par le Sénat ces der­nières années.

Une nou­velle fois le terme « reve­nu de base » est employé abu­si­ve­ment pour un dis­po­si­tif qui n’est pas un reve­nu incon­di­tion­nel, mais plu­tôt une exten­sion de l’actuel RSA.

Source


Illustration : © Loic Venance.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.