Revenu universel : dépasser le théorème d’impossibilité

Un article de Marc‐Antoine Sabaté pour la revue Esprit fait le point sur l’état du débat en France autour du reve­nu sans condi­tion.

Il explore dif­fé­rents pans du sujet : le débat phi­lo­so­phique à réin­ves­tir ; la (non‐) ques­tion du finan­ce­ment ; l’acceptabilité sociale à construire ; la fai­sa­bi­li­té des dif­fé­rentes pro­po­si­tions ; la (fausse) avan­cée des expé­ri­men­ta­tions ; et enfin la com­pa­ti­bi­li­té avec l’idée de sécu­ri­té sociale.

Loin de s’épuiser dans la seule ques­tion de son finan­ce­ment, la fai­sa­bi­li­té du reve­nu uni­ver­sel doit dès lors être plus géné­ra­le­ment envi­sa­gée à par­tir de l’écart, de la ten­sion inévi­table entre, d’une part, le choix de sa mise en place, les jus­ti­fi­ca­tions poli­tiques de ce choix et la manière dont il s’incarne dans les moda­li­tés rete­nues et, d’autre part, les mul­tiples effets sys­té­miques qu’il devrait entraî­ner. Écart, autre­ment dit, entre ce qui motive l’idée et ce que, sou­te­nable, elle per­met­trait dans les faits ; entre les dif­fé­rentes pro­messes de jus­tice sociale et d’autonomie indi­vi­duelle qui la portent et la réa­li­té incer­taine de ses consé­quences éco­no­miques et sociales.

Au terme de cet article clair et acces­sible, il consi­dère que l’idée du reve­nu incon­di­tion­nel peut pro­gres­ser à condi­tion que les débats avancent sur deux axes : les effets socioé­co­no­miques des mul­tiples « ver­sions » de reve­nu uni­ver­sel ; et la réin­car­na­tion des options poli­tiques por­tées par les divers pro­jets, per­met­tant ain­si de faire un réel choix de socié­té.


Illustration : Carlos Pernalete Tua.

Une réponse à “Revenu universel : dépasser le théorème d’impossibilité”

  1. […] Revenu uni­ver­sel : dépas­ser le théo­rème d’impossibilité […]

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.