« Mon revenu de base », de l’utopie à la réalité

Un entretien de Julien Bayou avec Gabrielle Paoli pour Colibris Magazine revient sur l’initiative « Mon revenu de base » qu’il a lancée.

Au-delà de cette conviction qui est la vôtre que le revenu de base peut être une solution, que cherchez-vous exactement à faire avec cette initiative, « Mon revenu de base » ?

60 milliards de déficit public, 6 millions de chômeurs, du mal-être au travail, la destruction de la planète… Ça fait beaucoup de points négatifs pour un système qui est censé être la norme. Ce que l’on veut faire, c’est aller voir ailleurs, trouver des alternatives. Monnaies locales, revenu de base… on explore !

Or, tant qu’on reste dans le théorique, c’est parole contre parole. J’ai des idées, des convictions, mais c’est tout à fait logique que quelqu’un en face en ait des différentes, et au final, c’est match nul balle au centre. Il faut donc de la matière concrète qui permette de passer du discours théorique à la piste de travail.

Avec l’expérimentation que nous avons lancée, chacun peut s’approprier le concept et, au travers des différents bénéficiaires, s’identifier. Se dire par exemple “ ah tiens, j’aurais fait pareil, j’aurais mis de côté et aidé mes enfants, comme Brigitte”. Le revenu de base devient rugueux, palpable ; avec cette expérience, on interpelle toute la société et on renvoie chacun à ses propres besoins et à ses propres envies.


Illustration : © DR.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.