Catégories
Société

« Ce sont les plus pauvres des plus pauvres qui trinquent ! »

Un article qui relaie l’alerte lancée par trente-sept associations de lutte contre la pauvreté. Elles s’alarment des reculs sociaux majeurs pour les plus vulnérables induits par la politique du gouvernement.

Matthias Hardoy, dans Politis :

La précarité s’installe de plus en plus chez les familles les moins aisées. Monique Dupuy, présidente de l’Unaf (Union nationale des associations familiales) regrette que « les prestations familiales ne soit pas indexées sur l’inflation, ce qui aboutit à une baisse du pouvoir d’achat ». Pascale Ribes, de France Handicap, exprime également sa colère : « Il y 1 million de personnes handicapées sous le seuil de pauvreté. Parmi elles, certaines ne pourront jamais pas travailler. La dignité ne doit pas être conditionné seulement à l’accès à un travail. »

Un article qui relaie l’alerte lancée par trente-sept associations de lutte contre la pauvreté. Elles s’alarment des reculs sociaux majeurs pour les plus vulnérables induits par la politique du gouvernement.

Source. Illustration : Matthias Hardoy.

Partager

Commentaires