Éloge de la gratuité

Un article de Paul Ariès dans le Monde Diplomatique plaide pour une extension de la gratuité, plutôt qu’un revenu sans condition.

Le capitalisme, dont la vocation consiste à transformer le monde en marchandises, ne peut poursuivre ce processus sans menacer l’humanité d’un effondrement à la fois financier, social, politique et écologique. Prendre acte de cette situation conduit à prôner un autre type de revenu d’existence, démonétarisé. En d’autres termes : la gratuité, dont il s’agirait de défendre l’extension, car elle n’a jamais totalement disparu. Revenu universel ou gratuité, ainsi se résume le dilemme : vaut-il mieux donner de l’argent aux citoyens ou leur fournir des services gratuits ?

Source


Illustration : © Matthew Rose.

1 réflexion sur “Éloge de la gratuité”

  1. Ping : Le Journal du revenu de base : décembre 2018

Commentaires