La France, bientôt un pays de (travailleurs) pauvres ?

Un article de Jean-Christophe Sarrot pour ATD Quart Monde propose une analyse de la récente étude de la Dares.

Si le risque n’est pas que tout le monde se retrouve en CDD demain, cette bipolarisation présente tout de même une dimension insupportable et insoutenable : 9 travailleurs sur 10 qui n’ont pas de CDI ne peuvent espérer y accéder ; ils sont cantonnés aux CDD, emplois précaires qui, pour 2 à 3 millions d’entre eux actuellement, ne permettent guère de dépasser le seuil de pauvreté.

Les politiques publiques actuelles semblent incapables de corriger ce phénomène. Elles n’en parlent pas. Elles s’accommodent de ce modèle d’emploi « de crise » et apprennent à vivre avec, même si elles savent que cela risque de leur coûter la non-reconduction de l’équipe au pouvoir, comme cela a été le cas pour François Hollande.

Elles parlent d’ « emploi », sans distinguer le décent du précaire, sans dire que plus du second, ce n’est pas plus de salut, mais plus de pauvreté et d’insécurité face à l’avenir, comme en Allemagne, au Royaume-Uni, aux États-Unis, etc.

Source


Illustration : © ATD Quart Monde.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.