Un revenu de base en France ? « C’est possible et soutenable financièrement »

Un article de Yann-Armel Huet pour Ouest-France où le président du conseil départemental d’Ile-et-Vilaine présente sa vision de la démarche de 13 départements en faveur d’un revenu minimum.

« Le montant dépendra d’un certain nombre de choses, y compris par exemple de l’intégration ou non, des allocations d’aide au logement. L’objectif est de tendre vers quelque chose qui serait au-dessus du seuil de pauvreté, soit aujourd’hui 845 €. Sur le principe, sinon, il s’agit bien, oui, de simplifier les dispositifs existants.
Ils sont très complexes. On parle souvent du coût et du trop grand nombre des aides sociales. Mais comment alors expliquer qu’on a 9 millions de Français sous le seuil de pauvreté ? La vérité, c’est qu’en moyenne, 30 % des bénéficiaires potentiels ne demandent pas les aides sociales. »

Comme de coutume, les présidents socialistes appellent « revenu de base » leur démarche qui n’a rien d’inconditionnelle : il s’agit en réalité d’un revenu minimum garanti pour les adultes.

Source


Illustration : © Philippe Renault.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.