Ils testent le revenu de base : « J’ai ressenti la liberté qui allait arriver »

Un article de Camille Bordenet pour Le Monde recueille le témoi­gnage des trois pre­mières per­sonnes tirées au sort par l’association Mon reve­nu de base.

Elles rece­vront mille euros par mois durant toute l’année 2018, sans contre­par­tie.

La pre­mière fois que Brigitte a enten­du par­ler du reve­nu uni­ver­sel par le can­di­dat socia­liste à la pré­si­den­tielle Benoît Hamon, elle a trou­vé l’idée sédui­sante, comme beau­coup, « même si ça parais­sait trop beau ». Elle a eu du mal à se figu­rer com­ment il pour­rait être finan­cé ou com­bien serait alloué à cha­cun. Bien qu’elle doute que le gou­ver­ne­ment puisse un jour mettre en place une telle mesure, elle est heu­reuse de pou­voir par­ti­ci­per à une expé­ri­men­ta­tion qui va peut‐être per­mettre à la socié­té d’y réflé­chir.


Illustration : © Kurzgesagt.

Une réponse à “Ils testent le revenu de base : « J’ai ressenti la liberté qui allait arriver »”

  1. […] Ils testent le reve­nu de base : « J’ai res­sen­ti la liber­té qui allait arri… […]

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.