Allemagne. Grèves en série pour réclamer la semaine de 28 heures

Un article dans Ouest‐France explique le contexte de la mobi­li­sa­tion qui démarre dans le pays, menée par le syn­di­cat IG Metall.

Depuis octobre, le syn­di­cat exige pour les 3,9 mil­lions d’employés du sec­teur une aug­men­ta­tion sala­riale de 6 %. La fédé­ra­tion patro­nale Gesamtmetall pro­pose 2 %. Rien d’inhabituel. En géné­ral, les par­ties se retrouvent à mi‐chemin.

Mais le conflit porte sur­tout cette fois sur un amé­na­ge­ment inédit du temps de tra­vail deman­dé par IG Metall : le pas­sage de la semaine de tra­vail de 35 à 28 heures pour ceux qui le sou­haitent, avec com­pen­sa­tion par­tielle du manque à gagner sala­rial par l’employeur.

La for­mule serait valable deux ans au maxi­mum et l’employeur devrait garan­tir un retour à un poste à plein temps.

Source : Allemagne. Grèves en série pour récla­mer la semaine de 28 heures, Ouest‐France.


Illustration : © AFP.