Contrôle des chômeurs : la face cachée du modèle danois

Un repor­tage de Célia Quilleret pour France Info s’intéresse aux consé­quences du sys­tème de « flexi­sé­cu­ri­té » danois.

Car être chô­meur au Danemark est un par­cours du com­bat­tant. Il faut envoyer deux lettres de can­di­da­ture par semaine, se rendre chaque mois à son agence pour l’emploi, être tou­jours dis­po­nible et évi­ter de par­tir en vacances. Il est en effet inter­dit de s’absenter sans auto­ri­sa­tion préa­lable de son agence pour l’emploi.Célia Quilleret

Source : Contrôle des chô­meurs : la face cachée du modèle danois, Célia Quilleret pour France Info.


Illustration : © Radio France.

Une réponse à “Contrôle des chômeurs : la face cachée du modèle danois”

  1. […] Contrôle des chô­meurs : la face cachée du modèle danois […]

Les commentaires sont fermés.