Et voilà le travail !

Un dos­sier réa­li­sé par la Coordination des médias libres ana­lyse le tra­vail aujourd’hui.

Édito :

Il y a eu la loi Travail, avec ses nuits debout et ses cor­tèges de tête, impo­sants, mena­çants, la contre‐attaque poin­tait le bout de son nez.

Et puis, nous voi­là un an après, Emmanuel Macron élu, les ordon­nances sur le tra­vail sont signées, dif­fi­cile de voir ce qui pour­rait empê­cher leur rati­fi­ca­tion cette semaine dans une Assemblée natio­nale au garde‐à‐vous.

Pourquoi aus­si peu de réac­tions ? Pourquoi le grand mou­ve­ment social ne s’est-il pas levé contre ce nou­veau pro­jet de socié­té ?

Au‐delà des cir­cons­tances post‐électorales, c’est sur­tout que des muta­tions pro­fondes du tra­vail sont déjà à l’œuvre, et depuis long­temps. Attentifs aux mou­ve­ments de la socié­té, à ce qui se passe en arrière‐plan dans ce monde qui bouge sou­vent trop vite, nos médias libres observent depuis long­temps ce qu’on appelle aujourd’hui l’uberisation de la socié­té : une concur­rence de plus en plus géné­ra­li­sée, un tra­vail décou­pé en micro‐tâches, le plus sou­vent mal rému­né­rées, et avec la dis­pa­ri­tion pro­gres­sive des droits sociaux. Et pour cause, nous‐mêmes comme les autres entre­prises du sec­teur de l’économie sociale et soli­daire, nous y sommes direc­te­ment confron­tés.

La plu­part de nos médias libres sont déjà dans cette pré­ca­ri­té : temps par­tiels com­plé­tés par un bou­lot ali­men­taire, contrats (de moins en moins) aidés, pigistes payés lar­ge­ment en des­sous, voire béné­vo­lat à outrance. Bref, comme le sec­teur public, comme le social et l’associatif, nous n’échappons pas à cette vague.

Qu’en conclure ? Que mal­gré tout, loin des radars des médias domi­nants, nous repé­rons et expé­ri­men­tons ce qui germe, des idées neuves ou anciennes. Nous racon­tons les alter­na­tives concrètes. Nous don­nons la parole à et celles et ceux qui refusent de se sou­mettre à cette marche for­cée ou choi­sissent d’arrêter de tra­vailler.

C’est à ce grand voyage dans les mondes du tra­vail que la Coordination per­ma­nente des médias libres vous invite pour son troi­sième grand dos­sier, avec la contri­bu­tion d’une ving­taine de médias libres, joyeux et indé­pen­dants.

Source : Et voi­là le tra­vail !, un dos­sier réa­li­sé par la Coordination natio­nale des médias libres.


Illustration : © Coordination des médias libres.

Une réponse à “Et voilà le travail !”

  1. […] Et voi­là le tra­vail ! […]

Les commentaires sont fermés.