Nouveau livre du réseau italien pour un revenu de base : « Revenu garanti et innovation technologique »

L’association BIN Italia vient de publier son dernier ouvrage aux éditions Asterios.

Le livre regroupe une quinzaine de contributions, venant principalement d’universitaires et de militant·e·s pour un revenu de base. Il s’intéresse notamment à la quatrième révolution industrielle que nous vivons, à l’automatisation et au capitalisme de plateforme, puis tente d’évaluer l’intérêt d’un revenu de base dans cette équation complexe.

La diversité des approches et des points de vue vise à former une vue d’ensemble des bouleversements à l’œuvre. Les contributeur·trice·s s’accordent à penser que la protection sociale existante est à refondre, afin d’octroyer à chacun·e un revenu de base garanti.

Aucune traduction du livre en français ou en anglais n’est pour l’instant prévue.

Table des matières

  • Gianmarco Mecozzi : Mutanti senza reddito garantito (Mutants sans revenu garanti)
  • Giuseppe Allegri : Re UBI per una nuova società. Reddito di base, innovazione, tempi di vita (Le roi RBI pour une nouvelle société. Revenu de base, innovation, temps de vie)
  • Franco Berardi Bifo : Come attualizzare il possibile, ovvero : per l’autonomia progettuale della Silicon Valley Globale (Comment actualiser les possibles : pour l’autonomie de la Silicon Valley mondiale)
  • Luigi Corvo : BIM – Basic Income Matters. Reddito di base e innovazione sociale (Le revenu de base compte. Revenu de base et innovation sociale)
  • Giuseppe Bronzini : Reddito di base, lavoro, automazione : appunti per un nuovo garantismo sociale (Revenu de base, emploi, automatisation : pistes pour une nouvelle sécurité sociale)
  • Francesca Bria : Reddito di cittadinanza nell’economia dei robot per dire no alla precarietà (Le revenu de base dans une économie de robots, pour dire non à la précarité)
  • Benedetto Vecchi : Il reddito di base oltre l’algoritmo digitale (Le revenu de base au-delà des algorithmes)
  • Sandro Gobetti : Google al governo e reddito per tutti ? (Google comme gouvernement et un revenu pour tou·te·s ?)
  • Silvano Cacciari : Potere deflattivo, tecnologia, (de-)globalizzazione e reddito di cittadinanza (Affaiblissement du pouvoir, technologie, (dé)mondialisation et revenu citoyen)
  • Franco Carlucci : Soft Machine 2.0. L’operaio sociale e l’uso capitalistico delle macchine (La Machine Molle 2.0. Le travail social et l’usage capitaliste des machines)
  • Roberto Ciccarelli : Nel capitalismo digitale il reddito di base non si trova sugli alberi (Dans le capitalisme numérique, le revenu de base ne pousse pas sur les arbres)
  • Fabrizio Fassio e Giuseppe Nicolosi : L’aumento del tempo di lavoro nell’epoca della sua riducibilità técnica (L’augmentation du temps de travail à l’ère où la technologie le rend réductible)
  • Mariano Di Palma : Robot n. 18, senza articolo. L’urgenza di un reddito minimo dentro la quarta rivoluzione industriale (Robot n°18, sans l’article. L’urgence d’un revenu minimum dans la quatrième révolution industrielle)
  • Andrea Fumagalli : Umani, macchine e reddito di base (Humain·e·s, machines et revenu de base)

Pour aller plus loin

Lire la présentation de l’ouvrage sur le site du BIN Italia (en italien).

Lire les cinquante premières pages (en italien).

Commander le livre sur le site de l’éditeur (en italien).


Illustration : CC BY-NC 2.0 NASA’s Marshall Space Flight Center.