À Taïwan, on travaille à une possible expérimentation de revenu de base

Selon Ping Xu, membre du mou­ve­ment taï­wa­nais pour un reve­nu de base (UBI Taiwan), un projet‐pilote est à l’étude.

Elle l’a annon­cé lors de sa confé­rence du 21 avril à l’université Doshisha, puis réité­ré lors du wee­kend du reve­nu de base à Kyoto les 22 et 23 avril : UBI Taiwan est en plein tra­vaux pré­li­mi­naires d’un éven­tuel projet‐pilote, mais les dis­cus­sions sont encore peu avan­cées. À ce stade, aucun détail concret ni mode de finan­ce­ment n’est encore déter­mi­né.

Selon Tyler Prochazka, éga­le­ment membre d’UBI Taiwan :

  • L’association a ren­con­tré le bureau des affaires sociales de Taichung pour dis­cu­ter d’un pos­sible projet‐pilote.
  • UBI Taiwan tra­vaille avec divers chefs de vil­lage, orga­ni­sa­tions non gou­ver­ne­men­tales et autres auto­ri­tés locales pour déter­mi­ner le cadre de l’éventuelle expé­ri­men­ta­tion. Le mou­ve­ment éva­lue sa fai­sa­bi­li­té dans plu­sieurs régions de Taiwan.
  • Aucun finan­ce­ment n’a été évo­qué à ce stade. Les tra­vaux actuels vont des­si­ner les contours d’une expé­ri­men­ta­tion, qui ne pour­ra être concré­ti­sée qu’en trou­vant un finan­ce­ment.
  • UBI Taiwan for­mu­le­ra d’ici août une pro­po­si­tion détaillée de projet‐pilote aux diverses auto­ri­tés. Cette pro­po­si­tion sera le fruit du tra­vail en com­mun de l’équipe d’expert·e·s, venant de Taïwan et plu­sieurs autres pays.
  • L’association tra­vaille paral­lè­le­ment avec l’académie Sinica afin de son­der pour la pre­mière fois l’opinion des Taïwanais·e·s sur le reve­nu de base uni­ver­sel.

Les avan­cées du mou­ve­ment taï­wa­nais pour un reve­nu de base devraient être connues durant l’été. En juillet débute leur com­pa­gnon­nage esti­val, l’occasion pour des étudiant·e·s de col­la­bo­rer avec UBI Taiwan pour fina­li­ser l’étude pré­li­mi­naire et faire davan­tage connaître le reve­nu de base.


Traduction d’un article de Toru Yamamori ini­tia­le­ment publié sur Basic Income News.

Relu par Russell Ingram.

Illustration : CC 0 1.0 Thomas Tucker.