Brésil : la ville de Maricá poursuit son chemin vers un revenu de base

Traduction d’un article d’Andre Coelho ini­tia­le­ment publié en anglais sur Basic Income.


Fabiano Horta

Fabiano Horta. Photo : G1 Região dos Lagos.

Fabiano Horta, maire de Maricá au Brésil, vient d’étendre le reve­nu uni­ver­sel en vigueur dans la ville à l’ensemble de ses concitoyen·ne·s. Il veut éga­le­ment en décu­pler le mon­tant d’ici la fin 2017.

Ce reve­nu est ver­sé en mum­bu­cas, une mon­naie locale équi­va­lente en valeur au réal bré­si­lien : 10 mum­bu­cas (envi­ron 3 euros) chaque mois. C’est Washington Siqueira (alias Washington Quaquá), maire de la com­mune jusqu’en 2015, qui avait ins­tau­ré le dis­po­si­tif. Basic Income News en avait par­lé à l’époque. La modeste somme est ver­sée aux 35 000 per­sonnes les plus pauvres de la ville, indé­pen­dam­ment du fait qu’elles occupent ou non un emploi. Fabiano Horta vient d’étendre le ver­se­ment à l’ensemble de la popu­la­tion de Maricá, soit 150 000 per­sonnes.

Horta, tout comme Quaquá, est membre du Parti des Travailleurs bré­si­lien. L’actuel maire veut por­ter le reve­nu uni­ver­sel, finan­cé par la rente pétro­lière, à 30 euros par mois cette année. Ce divi­dende s’ajoute aux méca­nismes condi­tion­nels d’aide aux foyers modestes, qui repré­sentent jusqu’à 85 réals (28 euros) men­suels aujourd’hui.

Ce reve­nu est ver­sé élec­tro­ni­que­ment en mum­bu­cas, bien qu’à peine 10 % des com­merces acceptent aujourd’hui la mon­naie locale comme mode de paie­ment. Les entre­prises doivent notam­ment attendre plus d’un mois pour échan­ger les mum­bu­cas en réals auprès de l’administration.

Ce dis­po­si­tif est cri­ti­qué par Fillipe Poubel, élu d’opposition, qui juge que la popu­la­tion va deve­nir dépen­dante de ce reve­nu pour vivre. Il milite plu­tôt pour la créa­tion d’emplois. Pour Horta en revanche, le reve­nu uni­ver­sel va sti­mu­ler l’économie locale. Il se déclare éga­le­ment opti­miste quant au fait que la muni­ci­pa­li­té soit en mesure d’amplifier le dis­po­si­tif « de manière expo­nen­tielle dans les dix pro­chaines années ».

Plus d’information (en anglais)


Illustration : CCBYNCND 2.0 Barbara Eckstein.