Pour Stephen Hawking, la robotisation accroît les inégalités

La dis­tri­bu­tion des richesses dans une éco­no­mie robo­ti­sée inquiète le phy­si­cien bri­tan­nique.

À l’occasion d’une ses­sion de ques­tions libres sur Reddit [EN], Stephen Hawking a pré­dit le creu­se­ment des inéga­li­tés au fur et à mesure que la robo­ti­sa­tion de l’économie va se pour­suivre. Pour lui les action­naires ver­ront leur part de richesse aug­men­ter, au détri­ment du reste de la popu­la­tion.

Si les machines pro­duisent l’ensemble des biens dont nous avons besoin, le résul­tat dépen­dra de la répar­ti­tion. Chacun pour­ra vivre une volup­tueuse exis­tence de loi­sirs si les richesses pro­duites par les machines sont répar­ties, ou bien la majo­ri­té des gens vivront dans la misère si les pro­prié­taires de ces machines par­viennent à nul­li­fier la redis­tri­bu­tion des richesses. Jusqu’ici, la ten­dance semble être la seconde option, et la tech­no­lo­gie creuse tou­jours plus les inéga­li­tés.

Dans une telle socié­té, les pro­prié­taires de machines pro­duc­trices regrou­pe­ront l’essentiel de la richesse, d’autant plus qu’ils pour­ront se pas­ser d’employés humains. Un tel mou­ve­ment de concen­tra­tion des richesses est déjà à l’œuvre actuel­le­ment, alors qu’on observe un ren­de­ment du capi­tal supé­rieur à la crois­sance de l’économie, comme l’analyse Thomas Piketty.


Photo CC Chris Boland