Revenu de base : Ottawa appelé à la rescousse pour sauver un projet en Ontario

Un article dans L’Actualité relaie la demande faite par quatre maires au ministre de pour­suivre le projet‐pilote de reve­nu mini­mum garan­ti.

Les maires estiment que le gou­ver­ne­ment a rom­pu sa pro­messe, faite lors de la cam­pagne élec­to­rale du prin­temps, de main­te­nir le pro­jet pilote afin de ne pas perdre des don­nées pré­cieuses qui pour­ront aider à lut­ter contre la pau­vre­té dans la pro­vince.
Le pro­jet pilote sur le reve­nu de base, lan­cé sous l’ancien gou­ver­ne­ment libé­ral de Kathleen Wynne en avril 2017, devait durer trois ans, pour un coût de 150 mil­lions $. Les conser­va­teurs nou­vel­le­ment élus ont sou­te­nu avoir été infor­més que le pro­jet ne fonc­tion­nait pas, une asser­tion contes­tée par les défen­seurs de la lutte contre la pau­vre­té.

Source


Illustration : CCCamille Orgel.

L’Ontario annule une expérimentation du revenu de base

Un article de Mathilde Simon pour Usbek & Rica revient sur l’expérimentation de reve­nu mini­mum en Ontario et son annu­la­tion par le nou­veau gou­ver­ne­ment de la pro­vince.

Après avoir lais­sé entendre au cours de sa cam­pagne qu’il n’y tou­che­rait pas, le gou­ver­ne­ment cana­dien assure, de son côté, que ce pro­gramme n’est pas viable car trop oné­reux. « Ce n’est clai­re­ment pas la solu­tion pour les familles de l’Ontario », insis­tait MacLeod lors de l’annonce publique.

Aucun chiffre ni étude n’accompagnait l’annonce, et aucune nou­velle pro­po­si­tion n’était faite pour réduire la pau­vre­té. Simplement une pro­messe que le gou­ver­ne­ment ferait en sorte de mettre fin au pro­gramme de manière « éthique ».

Source


Illustration : Flickr.