Le revenu de base examiné sous toutes les coutures

Une fiche de lecture qui présente le propos du récent ouvrage de Philippe Van Parijs et Yannick Vanderborght, récemment paru aux éditions La Découverte et précédemment évoqué ici.

Publié le

Le revenu universel pour de vrai

Une présentation de l’ouvrage incontournable de Philippe Van Parijs et Yannick Vanderborght, désormais traduit en français aux éditions La Découverte.

Publié le

Philippe Van Parijs : « La plus grande objection à un revenu de base est d’ordre moral »

Un article de Gabriela Amaya pour Pressenza résume une interview en anglais de Philippe Van Parijs autour du revenu sans condition.

Le RBUI est maintenant soutenu à la fois par la gauche et la droite, ce qui amène d’autres personnes des deux côtés à prendre position contre lui, uniquement parce que l’idée est défendue par ses « ennemis ». Cependant, sa capacité à dégager un consensus dans tous les secteurs de la société, comme ce fut le cas pour la sécurité sociale (qui était soutenue par les employeurs, qui y voyaient un moyen d’améliorer les performances de leurs travailleurs), fait du RBUI une idée valable pour le 21ème siècle.

Source


Illustration : © Álvaro Orús.

Publié le

Les surfeurs de Malibu et le revenu de base

Un article de Robert Cauneau présente le débat philosophique entre Philippe Van Parijs et John Rawls autour du « surfeur » coupé de la société. Mérite-t-il un revenu de base ?

Rawls s’y montre opposé : « Prenons les surfeurs de Malibu. S’ils passent leurs journées à faire du surf, il ne serait tout de même pas juste de demander à la société de subvenir à leurs besoins ! »

Derrière cette controverse, une question fondamentale est donc posée : faute de réciprocité, le revenu de base est-il moral ?

Parfois qualifié avec humour d’« avocat des surfeurs », Van Parijs n’a de cesse par la suite de réfléchir à cette objection et d’y proposer des réponses.


Illustration : CC 0 AQUACHARA.

Publié le