How Basic Income could restore voting rights for poor Americans

Une tri­bune en anglais de James Davis pour Basic Income News défend le reve­nu de base comme moyen de per­mettre aux plus pauvres d’exercer leur droit de vote aux États-Unis.

Even put­ting aside felon disen­fran­chi­se­ment, impo­ve­ri­shed Americans are dis­pro­por­tio­na­te­ly exclu­ded from exer­ci­sing their right to vote owing to the expense of taking off work on elec­tion day and the paper­work they face due to voter ID laws and frequent relo­ca­tion. Universal Basic Income (UBI), by eli­mi­na­ting the finan­cial stress under­lying these bar­riers, has the poten­tial to great­ly expand voter tur­nout and civic par­ti­ci­pa­tion more gene­ral­ly, res­to­ring voting rights pro­mi­sed by the consti­tu­tion.

Sans même évo­quer la déchéance de droits civiques liée à l’incarcération, les plus pauvres ont moins accès au droit de vote, notam­ment car il faut prendre un jour de congé pour voter, mais éga­le­ment rem­plir des démarches admi­nis­tra­tives suite aux lois d’identification et aux démé­na­ge­ments régu­liers. Le Revenu de Base Universel (RBU), en allé­geant la contrainte finan­cière sous-jacente, peut poten­tiel­le­ment amé­lio­rer la par­ti­ci­pa­tion aux élec­tions en concré­ti­sant pour les popu­la­tions pauvres le droit de vote que leur pro­met la consti­tu­tion.

Source


Illustration : CCElliott Stallion.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.