Revenu de base : vers un changement de « logiciel » ?

Une émis­sion de Public Sénat pro­po­sait récem­ment un débat au sujet du reve­nu de base, alors que 13 dépar­te­ments annoncent vou­loir l’expérimenter.

Nicole Teke, coor­di­na­trice au Mouvement Français pour un Revenu de Base, consi­dère que cette annonce est « une bonne nou­velle » : « Cela consti­tue une avan­cée vers l’amélioration, notam­ment du RSA, dans le sens où ça l’élargit aux 18/25 ans, où cela pro­pose une auto­ma­ti­ci­té du ver­se­ment et donc une réponse au non recours. Après, pour le Mouvement Français pour un Revenu de Base et pour l’ensemble des mili­tants et des pen­seurs de l’idée depuis des dizaines et des dizaines d’années, ce qui est pro­po­sé par les dépar­te­ments à l’heure actuelle, n’est pas un reve­nu de base. La défi­ni­tion d’un reve­nu de base (…) c’est un reve­nu qui soit garan­ti mais qui soit incon­di­tion­nel, uni­ver­sel et indi­vi­duel. Et là, en l’occurrence, ce qui est pro­po­sé par les dépar­te­ments est plus une étape vers le reve­nu de base mais pas un reve­nu de base en soi. »

Source


Illustration : © Public Sénat.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.