Le revenu de base : parcours du combattant

Un article du Collectif pour un Québec sans pau­vre­té dans La Soupe du caillou fait le point sur les dif­fi­cul­tés à fran­chir pour pou­voir pré­tendre au soi‐disant « reve­nu de base » du pro­jet de loi à l’étude.

Certes, ce par­cours donne droit, si on réus­sit à pas­ser à tra­vers toutes les épreuves, à un reve­nu de base cor­res­pon­dant à la Mesure du panier de consom­ma­tion, soit envi­ron 18 000 $ par année pour une per­sonne seule. Ce qui est pas mal mieux que n’importe quelle pres­ta­tion d’assistance sociale à l’heure actuelle. Mais fallait‐il abso­lu­ment rendre l’obtention de ce reve­nu de base aus­si com­pli­quée, consi­dé­rant que, du point de vue des droits humains, la MPC devrait être le barème plan­cher ?

Source


Illustration : © Collectif pour un Québec sans pau­vre­té.

Une réponse à “Le revenu de base : parcours du combattant”

  1. […] Le reve­nu de base : par­cours du com­bat­tant […]

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.