Allemagne : l’Alliance pour le revenu de base devrait participer aux élections fédérales

Bündnis Grundeinkommen (L’Alliance pour le reve­nu de base) vient d’annoncer le 6 juillet être par­ve­nu à s’implanter dans les 16 lands alle­mands et avoir réuni 30 000 signa­tures, ce qui lui ouvre les portes des élec­tions fédé­rales du 24 sep­tembre. 

Fondé en sep­tembre 2016, Bündnis Grundeinkommen pour­suit un but unique : l’instauration en Allemagne d’un reve­nu de base incon­di­tion­nel. À l’inverse de la Suisse qui a orga­ni­sé une consul­ta­tion à pro­pos du reve­nu de base en 2016, l’Allemagne n’organise pas de réfé­ren­dums. C’est en par­tant de ce constat qu’a été fon­dé ce nou­veau par­ti à objec­tif unique, afin de pro­mou­voir le reve­nu de base lors des élec­tions. Le par­ti ne s’est pour l’instant pas posi­tion­né sur une ver­sion pré­cise de reve­nu de base.

Bündnis Grundeinkommen a déjà par­ti­ci­pé aux élec­tions dans deux lands. En Sarre, il a récol­té 0,1 % des suf­frages (286 votes) lors de l’élection du 26 mars ; et en Rhénanie‐du‐Nord‐Westphalie, en mai, il a réuni 5279 votes, soit 0,06 % des suf­frages expri­més.

Avec ces avan­cées struc­tu­relles, Bündnis Grundeinkommen est en bonne voie pour être l’un des 48 par­tis en lice lors des élec­tions fédé­rales de l’automne.


Traduction d’un article de Kate McFarland ini­tia­le­ment publié sur Basic Income News.

Relu par Russell Ingram.

Illustration : CC BYSA 3.0 Cezary Piwowarski.