Allemagne : l’Alliance pour le revenu de base devrait participer aux élections fédérales

Bündnis Grundeinkommen (L’Alliance pour le revenu de base) vient d’annoncer le 6 juillet être parvenu à s’implanter dans les 16 lands allemands et avoir réuni 30 000 signatures, ce qui lui ouvre les portes des élections fédérales du 24 septembre.

Bündnis Grundeinkommen (L’Alliance pour le revenu de base) vient d’annoncer le 6 juillet être parvenu à s’implanter dans les 16 lands allemands et avoir réuni 30 000 signatures, ce qui lui ouvre les portes des élections fédérales du 24 septembre. 

Fondé en septembre 2016, Bündnis Grundeinkommen poursuit un but unique : l’instauration en Allemagne d’un revenu de base inconditionnel. À l’inverse de la Suisse qui a organisé une consultation à propos du revenu de base en 2016, l’Allemagne n’organise pas de référendums. C’est en partant de ce constat qu’a été fondé ce nouveau parti à objectif unique, afin de promouvoir le revenu de base lors des élections. Le parti ne s’est pour l’instant pas positionné sur une version précise de revenu de base.

Bündnis Grundeinkommen a déjà participé aux élections dans deux lands. En Sarre, il a récolté 0,1 % des suffrages (286 votes) lors de l’élection du 26 mars ; et en Rhénanie-du-Nord-Westphalie, en mai, il a réuni 5279 votes, soit 0,06 % des suffrages exprimés.

Avec ces avancées structurelles, Bündnis Grundeinkommen est en bonne voie pour être l’un des 48 partis en lice lors des élections fédérales de l’automne.

 


Traduction d’un article de Kate McFarland initialement publié sur Basic Income News.

Relu par Russell Ingram.

Illustration : CC BY-SA 3.0 Cezary Piwowarski.