Australie : le Parti Pirate en faveur du revenu de base

Le Parti Pirate d’Australie vient de décla­rer offi­ciel­le­ment son sou­tien au reve­nu de base (sous la forme d’un impôt néga­tif) dans un com­mu­ni­qué du 14 juin 2016.

Dans la décla­ra­tion, Sam Kearns and Darren McIntosh — can­di­dats du par­ti aux séna­to­riales en Nouvelle-Galles du Sud — détaillent les rai­sons de mise en place d’un reve­nu de base, notam­ment l’automatisation, « l’inefficace, condes­cen­dante et puni­tive bureau­cra­tie » aus­tra­lienne, ain­si que les effets posi­tifs d’un reve­nu de base en matière de soins aux per­sonnes, d’innovation et d’entreprenariat.

Comme indi­qué sur le wiki du par­ti, la mesure pro­po­sée est un cré­dit d’impôt pro­cu­rant un reve­nu mini­mum annuel de 14 062 dol­lars à chaque adulte ayant com­plé­té sa sco­la­ri­té. Ce mini­mum serait « ral­lon­gé » pour cer­taines per­sonnes : parents, soi­gnants d’un proche, per­sonnes âgées, han­di­ca­pées, vété­rans et tra­vailleurs pauvres pri­vés d’un loge­ment social.

Le Parti Pirate aus­tra­lien est né en 2008 et recon­nu par la com­mis­sion élec­to­rale du pays depuis 2013. Selon sa page Wikipédia anglo­phone, le par­ti comp­tait envi­ron 1300 membres l’an der­nier.


Article de Kate McFarland ini­tia­le­ment paru sur BasicIncome.