Alain Damasio : « C’est le suffrage universel que je critique »

Un entre­tien avec Alain Damasio, où il évoque entre autres sa posi­tion vis‐à‐vis du reve­nu de base. 

La droite est favo­rable à un reve­nu de base de 500 euros : c’est le seuil de pau­vre­té, à par­tir duquel les gens ne pour­ront pas vivre cor­rec­te­ment sans men­dier un tra­vail, sans se battre face à 500 per­sonnes à chaque demande d’emploi pour aller grat­ter un pauvre SMIC dans des condi­tions dégueu­lasses. Il y a un seuil très impor­tant à par­tir duquel tu n’es plus esclave ; si tu as 800 – 900 euros, tu peux com­men­cer à vivre. Cette mesure peut très bien plaire à la droite, à l’extrême droite comme à l’extrême gauche, selon le niveau que tu atteins.Alain Damasio

Les trois par­ties pré­cé­dentes de ce long entre­tien sont éga­le­ment dis­po­nibles : ici, ici, et .

Source : Alain Damasio : « C’est le suf­frage uni­ver­sel que je cri­tique » 4/4, Ballast.


Illustration : Cyrille Choupas.